Archive pour le Tag 'le ticket qui explosa'

La Machine molle / William Burroughs

Traversez les galaxies blessées
Salles de machines-à-sous vues stéréoscopiques long procédé de formes différentes.
Dans un col de la maladie-murmure sauta dans nos gorges, toussant et crachant dans le matin argenté. gel sur nos os. La plupart des formes-singes sont mortes là sur les pentes déboisées. des yeux de bêtes sur « moi » amenèrent la maladie des cavernes temples blancs bloquée dans ma gorge pour éclore dans les terres vaporeuses tièdes une chanson crachat-pourpre éclate en chair d’œuf. Dépassant le col des collines calcaires descendent sur la haute savane verte et le vent-herbe sur nos génitaux. sommes arrivés à un marécage nourri par des sources chaudes et de la glace de montagne, et sommes tombés tels tas de chairs. singes malades crachant un rire-sang. bruit bouillonnant dans les gorges déchirées par la maladie-parlote. visages et corps couverts d’écume de pus. poils d’animaux dans la chair-sexe pourpre. bruits malades tordus dans le corps. musique sous-marine bouillonnant dans des lits-sang. visages humains vont viennent dans une tentative de mise au point. Nous pataugeâmes dans l’eau boueuse tiède. chair de poil et de singe pelée en lamelles hurlantes. debout des corps humains nus couverts de gelée verte phosphorescente. chair molle tentative coupée de plaies-singes. pelant d’autres génitaux. doigts et langues effaçant la gelée-couverture. corps fondant les bruits-plaisir dans la boue tiède. jusqu’à ce que le soleil disparaisse et un vent bleu silencieux effleura les visages humains et les cheveux. Quand nous sommes sortis de la boue nous avions des noms.
Dans le col des fleurs arctiques-murmures. bourrasques de vent gelé. les os et la plupart des singes étaient toujours sensibles. collines invisibles. crachant les courbes sang os humains hors de la mise au point, et chair-singe corps humains nus. Cavernes gelées dans ma gorge. génitaux de gelée verte. Collines calcaires couvrant nos corps fondus dans la savane et la boue-herbier. merde et sperme venaient chaud jusqu’à ce que le soleil disparaisse. La montagne effleura les gorges bouillonnantes humaines. Déchirés nous sortîmes de la boue rampant visages et corps couverts de la chair-sexe pourpre. et la maladie sauta dans notre corps musique sous-marine bouillonnant dans le gel argenté du marin. visages vont viennent dans une tentative de forme-singe. dans la boue tiède et les collines d’eau. maladie hurlante froide du temps blanc. couverts de phosphorescence faisant peu neuve dans les terres tièdes. crachant des plaies-singes. sentant la chair œuf. bruits-plaisirs verts réchauffent nos génitaux. vent bleu silencieux. Singes crachant des visages-sons à travers l’écume de pluie. la maladie parlote avait des noms. Le bruit était là debout nu dans l’herbe. la musique bouillonnait dans le sang. œufs de grenouille tremblaient sonnaient dans nos gorges et échangeaient nous avions des noms pour chacun. rire va-et-vient tentative et en riant nous avons lavé les poils. jusqu’à ses génitaux. Humains nos corps et fondus dedans quand nous sommes sortis.
Et l’autre ne voulait pas me toucher à cause de la chose-vermisseau blanche à l’intérieur mais personne ne pouvait refuser si je voulais et ai mangé la mollesse-peur dans d’autres hommes. Le froid entourait nos os. Et je pouvais voir le temps avant la chose quand il y avait du vert partout et ce goût vert dans ma bouche et le merde plant vert sur mes jambes avant le froid… Et quelques-uns ne mangeaient pas ma chair et mouraient parce qu’ils ne pouvaient vivre avec la chose à l’intérieur… une fois nous avons pris un des hommes poilus avec nos filets de vigne vierge l’avons attaché au-dessus d’un feu lent l’avons laissé là jusqu’à ce qu’il meure et la chose lui a sucé ses cris bougeant devant mon visage comme de la fumée et personne ne pouvait manger la peur-chair de l’homme poilu et dans la caverne une odeur se pencha au-dessus de nous… nous avons déménagé pour sortir de notre excrément d’où les vers blancs se tortillaient pour nous atteindre et la maladie-vermisseau dans tous nos corps. Nous prîmes nos poses et nos lances et partîmes vers le Sud et avons laissé la chair noire là dans les cendres… Sommes arrivés à la grande plaine sèche et seuls ceux qui ont survécu ont appris à laisser la chose faire surface et à manger l’excrément animal dans les trou d’eau marron… Puis l’herbe épaisse et les arbres et les animaux. J’ai tiré la peau sur ma tête et j’ai créé un autre homme j’ai mis sa peau et ses cornes et nous avons baisé comme des animaux collés ensemble et nous les avons tués et je savais que la chose à l’intérieur de moi trouvera toujours des animaux pour nourrir ma bouche-viande… Ai vu des animaux nous pourchasser avec des lances et me suis réveillé mangeant ma propre main et le sang dans ma bouche me força à recracher un jus âcre et vert. le jour suivant, j’ai mangé de la chair et chaque nuit nous nous revêtîmes de peaux d’animaux et nous nous badigeonnâmes les jambes d’excrément vert animal et nous baisâmes avec force grognements et geignements et collés ensemble ombres sur le mur de la caverne, et nous mangeâmes des hommes-surfaces… la peau sur ma tête et le goût vert et les cornes et nous baisâmes avant que la chose à l’intérieur de moi ne pût le faire. Nous avons pris un des hommes poilus et l’avons animalé sur un feu mangeant ma propre main, la chose suça ses cris en jus vert âcre. Veux qui apprennent à laisser entrer la mollesse, mangeaient l’excrément animal dans des os marron… J’ai forcé un autre homme à mettre a peau vert-plant-merde sur la chair animaux collés ensemble. Alors j’ai su qu’avec la chose à l’intérieur trouverai toujours animaux à nourrir avec nos filets de vigne vierge. Sang dans ma bouche me forçait à recracher bougeant dans mon visage comme le jour suivant j’ai mangé de la chair… avons déménagé vers des jambes genoux et nous baisâmes entortillés ressentant collés ensemble ombres sur nos corps.
Blizzard de verre dans les rues calcaires rouillées faisait exploser la chair d’os rieurs. sang éclaboussant traversant murs d’urine. Nous vivions dans les égouts de la ville, crabes parasites dans nos génitaux effleurant notre chair malade à travers nous sur un long fil de muqueuse rectale. endroit des ténias aux visages d’os blancs bouches-disques cherchant la muqueuse molle de l’autre. les années. les longs. les beaucoups. un tel endroit. Dans une terre d’herbe sans mémoire, seule la nourriture des hordes se déplaçant vers le Sud, la chair sombre tatou tuée dans l’herbe fraîche du matin avec des javelots. Les femmes et leurs choses-polices mangeaient la chair et nous nous sommes bagarrés pour leurs morceaux de gras-tatous merdes-incrustées.
Blizzard de verre sans mémoire. seule nourriture pour la chair était l’urine puante de la ville. les crabes parasites mangeaient la chair. à travers les jungles d’haleines nous copulâmes avec des visages d’os blancs. endroits d’orties et de scorpions pour la muqueuse molle de l’autre. intestins poussant de l’espace mauvaises herbes dans les murs frais matinaux. les femmes dans les génitaux et dans nos entrailles. nous nous sommes bagarrés pour leurs merdes, effleurant notre viande-chair malade sur un fil de muqueuse ; déchirant l’endroit merdeux de ténias avec nos griffes dans quelques bouches-disques. corps-larves cherchant la punition. les années. le long. les beaucoups. de telles pousses jaillissantes.
Assis nus au fond d’un puits. la boue fraîche du soir touchant nos rectums. Nous avons partagé un morceau de gras-tatou mangeant dans la bouche l’un l’autre. au-dessus de nous une cosse sèche de corps insecte le long du mur de pierre du puits et les sorties recouvrant la bouche du puits contre le ciel vert du soir. léchant le gras de ses dents et gencives rieuses j’ai dit : « Je suis Allah. Je t’ai créé. » Une brume bleue coupa et remplit de pluie notre haleine-mot. Mes mains plongèrent dans son corps. Nous nous sommes endormis dans d’autres chairs. Odeurs sur notre ventre et nos mains Nous nous sommes réveillés dans le soleil de midi, des jalousies d’orties coupant notre chair molle de la nuit.
Le soir toucha nos rectums. coassements de grenouilles et de coquillages de boue. léchant le gras endormi avec d’autres chairs. la boue fraîche de l’haleine et les corps que nous partagions. branches dans le vent. ses genoux. d’autres bouches. contre le ciel vert du soir. « Nous dents et gencives rieuses », j’ai dit. Mains réveillées dans le soleil de midi chair molle de la nuit. odeur sur notre ventre. jalousies-orties coupantes. salles de machines-à-sous et vues stéréoscopiques – long procédé de formes différentes – Doigts morts parlent en Braille.
Crois que la Police garde tous les rapports de la Chambre de Conseil – et nous n’avons pas la permission d’offrir les Comptes désastres – Main-vent prise dans la porte – Explosifs Bio-avance Homme hors de l’espace pour employer un électricien d’essence fissure de l’histoire – dernier des héros galants -
« Je suis vous sur rail, Mr Bradly Mr Martin » – Ne pouvais atteindre la chair dans son interrupteur et temps zéro vers les rails malades – Un long moment entre les soleils et je tenais le pardessus rassis – glissant entre lumières et ombres – score peu familier murmurant dans les chiens – traversons les galaxies blessées que nous interceptons, poison d’un soleil mort dans votre cerveau disparaissant doucement – Migrants de singes en essence fissure de l’histoire, bio-avance explosifs en dehors de l’espace vers le néon – « Je suis vous, Main de vent prise dans la porte » – Ne pouvais atteindre la chair – Au soleil j’ai tenu le manteau rassis, Main Morte étirant la gorge – Dernier à offrir le compte désastre sur rail. « Voyez Mr Bradly Mr » -
Etant aveugle pouvais ne pas refuser d’entendre : « Mr Bradly Mr Martin désastre pour mon sang que j’ai crée » – (L’eau peu profonde est entrée avec la marée et la Rivière suédoise de Göteborg.)
William Burroughs
la Machine molle / 1961-1968
William Burroughs sur le Silence qui parle
La Machine molle / William Burroughs dans Anarchies naked-lunch-le-festin-nu

Le ticket qui explosa / William Burroughs / Silver Smoke of Dreams / Ian Sommerville & William Burroughs

« la génération invisible »
ce que nous voyons est en grande partie déterminé par ce que nous entendons vous pouvez vérifier cette proposition en effectuant une expérience très simple coupez le son de votre poste de télévision et substituez-y une bande sonore arbitraire pré-enregistrée sur votre magnétophone bruits de la rue musique conversations enregistrements divers d’autres programmes de TV vous constaterez que cette bande sonore arbitraire est appropriée et de fait va déterminer votre interprétation de ce qui se passe sur l’écran des gens courent après un autobus à picadilly avec une bande sonore où éclatent des rafales de mitrailleuses à pétrograd en 1917 vous pouvez prolonger cette expérience en utilisant des matériaux enregistrés plus ou moins appropriés au film par exemple un discours politique télévisé coupez le son et substituez-y un discours un vous aviez déjà enregistré difficile de percevoir une différence il n’y a pas beaucoup de bandes sonores enregistrées par exemple d’un homme-danger ou d’un programme oncle-espion jouez ces bandes interchangez et voyez si vos amis percevront une différence ceci doit être accompli par des magnétophones considérez la machine et voyez ce qu’elle peut faire elle peut enregistrer et playback activant un temps passé fixé par une association précise on peut réentendre un enregistrement plusieurs fois vous pouvez analyser chaque pause étudier chaque inflexion d’une conversation par exemple untel dit ceci ou cela pourquoi ici playback les enregistrements d’untel donc vous pouvez éditer une conversation enregistrée en conservant les fragments ennuyeux et plats et sots un magnétophone peut aller très vite lentement en avant en arrière vous pouvez apprendre à réaliser ces choses enregistrez une phrase et accélérez maintenant essayez d’imiter l’accélération de votre voix retournez une phrase et apprenez à dé-dire ce que vous venez de dire… ces exercices vous libèrent des anciens blocs d’association essayez de graduer la bande ce son est obtenu à partir d’un texte enregistré pour de meilleurs résultats un texte dit par une voix claire et nette puis en frottant la bande en avant et en arrière ce même son peut être obtenu en utilisant un « philips compact cassette recorder » faisant tourner la bande à l’envers et poussant le contrôle sur le microphone « stop » « start » « on et off » par petits intervalles vous obtenez quelque chose qui ressemble à un bégaiement
utilisez n’importe quel texte accélérez ralentissez faites marche arrière graduez-le et vous entendrez les mots qui n’existaient pas encore dans le texte original des mots nouveau fabriqués par la machine toutes sortes de gens scanderont des mots différents naturellement mais certains mots sont là clairs et n’importe qui peut les entendre ils n’existaient pas sur la bande originale mais souvent ils se rapportent au texte original comme si les mots eux-mêmes avaient été interrogés et obligés à révéler leur sens caché c’est intéressant d’enregistrer ces mots des mots littéralement fabriqués par la machine
vous pouvez aller encore plus loin en poursuivant cette expérience votre matériel enregistré original ne sera pas un matériel-mot mais il contiendra des bruits émis par des animaux par exemple enregistrez les cris des cochons baveux dans une auge des aboiements de chiens allez au zoo et enregistrez les grognements des gorilles les gros chats qui rugissent en dévorant des chèvres et des singes maintenant faites marche-arrière et accélérez et ralentissez et graduez ces animaux et essayez de déceler des mots nets voyez ce que les animaux ont à dire et voyez comment ils réagissent au playback d’une bande traitée
la variété du découpage le plus simple sur bande magnétique peut être obtenu avec une machine qui enregistrera n’importe quel texte ré-embobinez jusqu’au début de l’enregistrement maintenant faites tourner la bande en avant à intervalles arbitraires arrêtez la machine et enregistrez un texte court et ré-embobinez stoppez l’enregistrement là où bous avez superposé le texte original les mots sont effacés mais remplacés par de nouveaux mots
faites ceci plusieurs fois créez des juxtapositions arbitraires vous verrez que ces coupures arbitraires sont appropriées et que dans bien des cas votre bande découpée reçoit un sens étonnant des bandes découpées hilarantes il y a vingt ans j’ai entendu une bande intitulée « l’animateur ivre » faite par jerry newman de new york il avait coupé à même les actualités et je ne me souviens plus des mots mais de si loin que cela date je me souviens avoir ri à en tomber de ma chaise paul bowles appelle le magnétophone « le petit jouet du bon dieu » peut être son dernier jouet disparaissant dans l’air froid du printemps posant une question incolore
n’importe quel nombre peut jouer
oui n’importe quel nombre peut jouer n’importe qui avec un magnétophone qui contrôle la bande sonore peut influencer et créer des événements les expériences décrites ici vous indiqueront comment cette influence peut être prolongée avec toutes ses corrélations pour une seule opération précise
c’est la génération invisible il ressemble à un chef de service d’une agence de publicité à un universitaire à un touriste américain votre couverture n’est pas importante pourvu qu’elle vous couvre effectivement vous laissant toute liberté d’action vous aurez besoin d’un « philips compact cassette recorder » une machine portable commode pour enregistrer dans la rue et playback vous pouvez la dissimuler sous votre pardessus elle ressemble à un transistor pour le playback le playback dans la rue révèlera l’influence de votre bande sonore en opération il est bien évident que le playback le plus inaperçu est l’enregistrement de la rue les gens ne reconnaissent pas la voix d’hier ni les trous de voitures fantômes dans le temps présent ni les crissements des pneus ni les freins hurlant un avertisseur absent peut provoquer un accident ici de vieux incendies peuvent détruire de vieux immeubles peuvent toujours tomber ou apporter une bande sonore pré-enregistrée dans la rue tout ce que vous voulez fixer sur le « sublim eire » rejouez alors durant deux minutes et enregistrez deux minutes et mélangez votre message avec la rue faites flotter votre message dans une oreille qui e mérite il y a des magnétophones portatifs supérieurs à d’autres vous les connaissez des lèvres bougeant murmurant qui portent mon message partout dans londres dans notre sous-marin jaune opérant avec le playback de la rue vous verrez que votre playback trouvera un contexte approprié par exemple je marche rejouant quelques-unes de mes bandes les derniers mots de dutch schultz dans la rue un feu cinq alarmes la voiture des pompiers passe au moment voulu vous apprendrez les répliques et vous apprendrez à planter des événements et des conceptions après avoir analysé des conversations vous apprendrez à conduire une conversation la dirigeant là où vous voulez la libration psychologique sera obtenue dès que vous couperez les lignes de mots et les blocs d’associations contrôlés vous serez à même d’atteindre vos objectifs et quoi que vous fassiez vous le ferez mieux
enregistrez votre patron et vos collègues leurs images-associations apprenez à imiter leurs voix vous aurez du succès au bureau mais il n’est pas facile de rivaliser avec le procédé usuel enregistrez les bruits émis par leurs corps avec des micros cachés le rythme de leurs respirations les mouvements de leurs intestins après le déjeuner les battements de leurs cœurs et maintenant superposez les bruits de votre corps aux leurs et devenez le mot respirant vivant et le cœur battant de cette organisation devenez cette organisation les frères invisibles envahissent le temps présent plus nous trouverons de gens capables d’utiliser les magnétophones plus les expériences seront utiles les prolongations viendront d’elles-mêmes pourquoi ne pas organiser des partouzes-magnétophones chaque invité arrive avec son magnétophone et des bandes où sont enregistrées les choses qu’il a l’intention de dire et la bande vierge réservée aux autres invités-magnétophones le summum de l’impolitesse est de ne pas enregistrer quand on vous adresse la parole en direct avec un autre magnétophone et que vous ne pouvez rien dire en direct vous devez d’abord enregistrer les ténias les plus calmes ne parlent jamais
comment était cette partie playback
qu’est-ce qui s’est passé durant le déjeuner playback
vieux yeux sans bluff illisibles il n’a pas proféré un mot en direct depuis dix ans et lorsque vous entendez ce qui se rapporte à cette partie et ce qui s’est passé durant le déjeuner vous commencez à voir clair et net il y avait un voile gris entre vous et ce que vous avez vu et le plus souvent ce que vous n’avez pas vu ce voile gris était mots pré-enregistrés par une machine de contrôle et une fois ce voile levé vous verrez plus clairement et plus nettement que ceux qui sont derrière ce voile tout ce que vous ferez sera mieux et ceux qui se trouvent derrière le voile c’est la génération invisible c’est la génération efficiente les mains travaillent s’en vont voir les quelques résultats intéressants produits par une centaine de magnétophones lors d’un meeting politique ou pendant une marche pour la paix et la liberté supposons que vous enregistrez ce que disent des hommes de loi sudistes les plus laids les plus hargneux et qu’il y a une centaine de magnétophones recrachant leurs paroles ruminant comme des vaches aphteuses vous êtes maintenant en possession du son qui rendrait n’importe quel paysage insoutenable avec quelques centaines de magnétophones branchés les lecteurs pourraient se laisser envoûter par une conférence sur la poésie une magie imprévisible et pensez à ce que pourraient faire cinquante mille fans des beatles à shea-stadium des centaines de personnes enregistrant et diffusant dans la rue serait un happening
un gendarme militaire conservateur parlait de la menace croissante imposée par des hordes de jeunes gens irresponsables avec des magnétophones rejouant les bruits de la circulation qui troublaient les motocyclistes diffusant les pires insultes dans un bouge quelconque à may-fair ou à picadilly cette menace croissante pour l’ordre public par exemple dans la rue mille jeunes gens enregistrent des bruits d’émeutes ce murmure grandit devient de plus en plus violent rappelez-vous qu’il s’agit d’une opération technique pas à pas voici une expérience à la portée de n’importe qui avec deux machines reliées par une rallonge ce qui permet d’enregistrer de l’une à l’autre puisque l’expérience peut provoquer une réaction érotique réelle le partenaire idéal serait quelqu’un avec qui vous avez des rapports intimes nous avons deux sujets b et j b enregistre sur le magnétophone 1 j enregistre sur le magnétophone 2 maintenant alternons les deux bandes vocales playback du magnétophone 1 durant 2 secondes le magnétophone 2 enregistre magnétophone 2 playback durant 2 secondes le magnétophone 1 enregistre alternant la voix de b avec celle de j
pour obtenir un degré de précision les deux bandes devraient être coupées avec des ciseaux et les deux morceaux d’alternance épissés c’est un procédé long qui peut être activé avec succès si vous avez accès à une salle de montage-mixage et si vous employez des bandes sonores de films qui sont plus larges et plus maniables vous pouvez allez encore plus loin en filmant b parlant et j épissant les bandes sonores et images 24 alternances-seconde comme je l’ai laissé entendre il est nécessaire de bien choisir votre partenaire les résultats peuvent être très brutaux b se retrouve parlant et pensant exactement comme j j voit l’image de b dans son propre visage le visage de qui b et j sont continuellement conscients l’un de l’autre séparés par une présence invisible et permanente de fait ils deviennent l’un et l’autre vous constatez que rétroactivement b était j du fait même qu’il a été enregistré et filmé sur les bandes de j des expériences avec des bandes épissées peuvent provoquer des situations explosives mais bien maniées à un degré de coopération efficiente vous verrez que les avantages transposés sur j s’il faisait de telles expériences sans que b le sache et il y a mille façons d’appliquer la méthode épissure elles seront suggérées au lecteur averti supposons que vous êtes un connard en costume de flanelle grise et vous désirez présenter une nouvelle conception de la publicité au vieux c’est de la publicité créative alors vous du fil à retordre avec le vieux vous enregistrez sa voix et vous épissez votre voix avec la sienne tout en exposant votre nouvelle conception et vous émettez dans le système d’airco du bureau puis vous épissez votre baratin avec les voix de vos chanteurs pop favoris épissez-vous avec des animateurs des speakers des présidents des premiers ministres
Le ticket qui explosa / William Burroughs / Silver Smoke of Dreams / Ian Sommerville & William Burroughs dans Anarchies philips
pourquoi vous arrêtez-vous là
pourquoi vous arrêtez-vous
que tout le monde s’épisse chacun sur chacun oui les gars c’est moi près de la bétonneuse la prochaine démarche et je vous préviens que ça coûte cher sera magnétophones programmés une machine totalement programmée (standard) serait fixée sur un enregistrement playback intervalles choisis puis sera réembobinée et refait après le choix automatique de l’intervalle opération continuité supposons par exemple que vous possédez trois machines programmées magnétophone 1 programmé playback pendant 5 secondes enregistrement du magnétophone 2 playback du magnétophone 2 pendant 3 secondes le magnétophone 1 enregistre maintenant par exemple vous vous disputez avec votre ami ou amie vous vous souvenez de ce qu’il (ou elle) a dit la dernière fois et vous pensez déjà aux choses que vous direz la prochaine fois ça tourne ça tourne et vous ne pouvez pas fermer votre gueule mettez sur le magnétophone toutes vos plaintes tous vos arguments et donnez votre nom au magnétophone 1 sur le magnétophone 2 mettez toutes les choses qu’il (ou elle) a dit aurait pu dire suivant l’occasion hors du magnétophone maintenant faites parler les magnétophones magnétophone 1 playback le magnétophone 2 enregistre magnétophone 2 playback 3 secondes le magnétophone 1 enregistre faites-les travailler pendant un quart d’heure ou une demi-heure maintenant changez les intervalles en employant le bouton-intervalle que vous aviez poussé sur le magnétophone 1 sur le magnétophone 2 le bouton-intervalle peut être aussi important que le contenu de l’enregistrement écoutez les deux machines se mélanger mixez maintenant sur magnétophone 3 vous pouvez introduire le facteur réponse-non-pertinente puis mettez n’importe quoi sur le magnétophone 3 une vieille blague une vieille scie à la mode les bruits de la rue de la télévision de la radio et programmez le magnétophone 3 dans la dispute
magnétophone 1 je t’ai attendu jusqu’à deux heures hier soir
magnétophone 3 ce que nous aimerions savoir qui a mis du sable dans les épinards
l’emploi de la réponse non-pertinente est effective elle peut briser les rails obsessionnels de l’association tous les rails de l’association sont obsessionnels
sortez tout cela de vos têtes et mettez-les dans la machine arrêtez le cours de cette dispute arrêtez-vous ne vous plaignez plus arrêtez la conversation et laissez donc les machines se disputer
se plaindre et parler un magnétophone et la section externiste du système nerveux vous pouvez découvrir tout ce que recèle le système nerveux gagner plus de contrôle vis-à-vis de vos réactions en employant un magnétophone que vous ne pourriez trouver assis depuis vingt ans dans la position du lotus et gaspillant votre temps sur le sofa analytique
écoutez les bandes du temps présent et vous commencez à comprendre qui vous êtes et ce que vous faites ici mélangez hier avec aujourd’hui et entendez demain tout votre avenir surgira des vieux enregistrements vous êtes un magnétophone programmé fixé standardisé pour enregistrer et playback
qui vous programme
qui décide s’il faut playback dans le temps présent
qui choisit les bandes
qui playback votre veille humiliation vos vieilles rancœurs et faillites en vous retenant dans un temps pré-enregistré et fixé d’avance
vous n’êtes pas obligé d’écouter vous pouvez programmer vous-même votre playback vous pouvez décider quelles bandes dans le temps présent étudiez vos modèles d’association et découvrez dans quel cas et avec quels pré-enregistrements dans le temps présent étudiez vos modèles-associations et découvrez quels sont les cas-pré-enregistrements pour le playback programmez ces vieux enregistrements on le fait uniquement avec des magnétophones il y a tant de choses à faire avec les magnétophones programmer des spectacles sur scène à intervalles arbitraires chaque spectacle doit être imprévisible et unique provoquant une tension-participation de l’audience lectures concerts les magnétophones programmés peuvent créer des événements n’importe où ils sont nécessaires dans une partie et aucun hôte moderne n’imposerait une partie emmerdante dans le temps présent dans un foyer moderne par exemple chaque chambre est branchée aux tables d’écoutes qui enregistrent et playback micros et haut-parleurs cachés voix fantômes murmurant dans les corridors et les chambres le mot visible tel une bande-bonne magnétophones dans les jardins se répondent comme des chiens aboyant les bandes sonores amènent le studio sur le plateau et vous pouvez changer l’aspect d’une ville en plaçant votre propre bande dans les rues voici quelques expériences vous filmez les opérations-bandes-sonores sur le plateau trouvez un environnements de toits en ardoises des cheminées en brique rouge une bande cool et bleue dans un vieux marché couvert pavé de persiennes bleues une bande grise des sifflements lointains de trains des grenouilles qui coassent sur le terrain de golf des enregistrements cool tous les vieux cabotins tristes dans le crépuscule bleu un bruissement de ténèbres de fils de fer quand des milliers de personnes travaillent avec des magnétophones filmant les actes ultérieurs choisissant leurs meilleurs bandes sonores et métrages et les épissant vous verrez alors quelque chose d’intéressant maintenant considérez le mal que nous pourrions faire et qui a été fait quand enregistrement et playback sont faits de cette façon les gens affectés ne savent pas ce qui se passe la pensée l’émotion et les impacts sensuels peuvent être manipulés précisément et contrôlés des émeutes des manifestations sur mesure par exemple ils emploieraient de vieux enregistrements antisémites contre les chinois en indonésie feraient fonctionner les magasins et s’enrichiraient et donneraient toujours leurs fonds de commerce à un autre con assez familier supposons que vous voulez faire descendre la région entrez donc et enregistrez le dialogue le plus atroce le plus stupide sur votre bande la plus discordante que vous puissiez trouver et continuez playback éternellement choisissant toujours le matériel le plus atroce les possibilités sont illimitées vous désirez provoquer une émeute placez vos machines dans la rue avec des enregistrements d’émeutes bougez rapidement vous pourrez toujours devancer l’émeute du surf nous l’appelons il n’y a pas de marge lorsqu’il s’agit d’erreur rappelez-vous du pauvre burns pris dans une émeute un marché persan des enregistrements cachés sous sa djellaba et ils l’ont écorché vif une chose crue et gelée se tortillant grouillant sous le soleil de midi et nous avons le tableau
pigez-vous ce tableau
les techniques et les expériences que nous avons décrites ont été faites et sont toujours faites par les agences officielles et non officielles et vous ne vous rendez compte de rien à votre immense désavantage n’importe quel nombre peut jouer wittgenstein a dit qu’aucune proposition ne peut être considérée comme argument la seule chose qui ne peut être enregistrée sur une plate-forme pré-enregistrée est le pré-enregistrement lui-même c’est-à-dire l’enregistrement dans lequel figure le facteur chance n’importe quel enregistrement de rue pré-enregistre votre avenir vous pouvez entendre et voir les expériences décrites ici m’ont été expliquées et suggérées par ian sommerville de londres et j’écris cet article comme si j’étais son nègre
regardez autour de vous regardez la machine de contrôle programmée pour choisir les sons les plus atroces les plus laids les plus stupides les plus vulgaires et dégradés enregistrement et playback provoquent des sons encore pires laids vulgaires et dégradés et ré-enregistrement playback en dégradation inexorable attention cul-de-sac attendez le playback laid et vulgaire demain et demain et demain qui font les journaux ils choisissent les sons les plus laids pour le playback et de fait si c’est vraiment dégueulasse c’est de l’information des nouvelles et cela ne suffit pas alors je cite la page-éditorial du new york daily news nous savons nous occuper de la chine et si la russie intervient nous saurons nous en occuper aussi un bon communiste existe s’il est mort prenons soin du marchand d’esclaves castro ensuite pourquoi attendre bombardons la chine maintenant et soyons armés jusqu’au dents pour mille ans ce vilain braillement émis pour le playback des masses vous donne envie de répandre un enregistrement hystérique et playback pour les réactions les plus stupides et les plus hystériques
la marijuana la marijuana eh oui elle est encore plus mortelle que la cocaïne
elle fabrique un fou criminel comme ça dit-il ses yeux froids quand il pensait aux vampires suçant les richesses du vil trafic de marijuana et littéralement gavé de sang humain il réfléchit farouchement sa mâchoire se contracte tous les fourgueurs devraient frire sur la chaise électrique
dénudez les salauds
très bien montrez-nous vos avant-bras
ou les mots mortels de nany j. anslinger les lois doivent refléter la réprobation de la société pour le toxicomane
une réflexion encore plus dégueulasse que la désapprobation de la société serait difficile à trouver les yeux froids et méchants des femmes américaines convenables lèvres pincées et non merci les marchands grognements émis par les flics pâles yeux des super-tueurs de négros reflétant toute la désapprobation de la société ces putains de pédés je dis qu’il faut tirer dans le tas et si d’autre part vous choisissez les réactions calmes et raisonnables pour les enregistrer et playback vous répandriez le calme et le bon sens
fait-on cela
non évidemment le seul moyen de briser la spirale descendante d’un enregistrement laid encore plus laid et aussi playback serait d’utiliser une contre-enregistrement et un playback la première démarche est d’abord isoler et couper les lignes d’association de la machine de contrôle d’avoir en permanence un magnétophone et enregistrer les choses les plus laides toutes les plus stupides vos bandes enfin accélérer et ralentir et retour en arrière graduation sur la bande vous entendrez alors la voix laide l’esprit vilain et vous constaterez qu’elle est composée de vieux pré-enregistrements laids et stupides plus vous faites tourner les bandes et plus vous les couperez et moins elles ont de la puissance coupez les pré-enregistrements dans l’air raréfié
William Burroughs
le Ticket qui explosa / 1961-1967
Silver Smoke of Dreams / Ian Sommerville & William Burroughs

radio-activ-wahington brion gysin dans Burroughs

Nova Express / William Burroughs

Déposition Technique De La Puissance-Virus.
« Messieurs, il a été dit d’abord que nous devrions prendre notre propre image et l’examiner afin de savoir comment la transformer pour qu’elle soit plus transportable. Nous avons découvert que des systèmes de codes binaires suffisaient pour contenir l’image entière mais elle exigeait un espace énorme pour les emmagasiner puis nous découvrîmes que les renseignements binaires pouvaient être écrits au niveau moléculaire, et que toute notre image pouvait être contenue dans un grain de sable. Cependant on a découvert que ces renseignements moléculaires n’étaient pas matière morte mais révélaient une capacité de vivre que l’on retrouve autre part dans la forme du virus. Notre virus infecte l’homme et crée notre image de lui.
D’abord nous avons pris notre image et l’avons mise en code. Un code technique développé par les théoriciens du renseignement. Ce code rédigé au niveau moléculaire pour gagner de l’espace, quand nous découvrîmes que le matériel-image n’était pas matière morte, mais qu’il révélait la même capacité de vie que le virus. Si on lâchait le virus sur terre il infecterait la population entière et la transformerait en réplique de nous-mêmes, il n’était pas prudent de lâcher le virus à moins de s’assurer que les derniers groupes et les répliques ne les remarqueraient pas. A cette fin nous inventâmes une variété de plusieurs formes, c’est-à-dire une variété du contenu-renseignement dans une molécule, qui enfin est toujours une permutation du matériel existant. Renseignement expédiés, ralentis, permutés, transformés au hasard en irradiant le matériel-virus avec des rayons de haute énergie issus de cyclotrons, en bref nous avons créé une infinité de variétés au niveau du renseignement, assez de fait pour que les soi-disant savants soient occupés pour toujours avec l’exploration des « richesses de la nature ».
« C’était important il fallait pendant tout ce temps que l’homme ne puisse pas imaginer qu’il n’avait pas de corps. Souvenez-vous que la variété inventée par nous était permutation de la structure électromagnétique des interactions de la matière énergétique qui n’est pas la matière brute d’une expérience non-corps. »
William Burroughs
Nova express / 1961-1964
Nova Express / William Burroughs dans Anarchies boule




boumboumjames |
femmeavenirhomme |
Toute une vie... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Warhol l'avait dit...un qua...
| juliette66
| les bonnes "occaz" de Murielle