• Accueil
  • > Recherche : agnes giard 400

Résultat pour la recherche 'agnes giard 400'

Pourquoi nous cachons-nous pour jouir ? / Agnès Giard

Les humains semblent être ainsi faits qu’ils veulent retarder l’échéance fatale. Ralentir le cours du temps… rester tumescent, en érection, excitée. Se faire attendre pour maintenir le désir à son point culminant… Voilà à quoi servent ces obstacles que sont nos censures et nos interdits, ces pathétiques systèmes de prohibition qui nous servent de gris-gris contre l’angoisse de la mort. Qu’on les appelle «barricades mystérieuses» ne change rien à l’affaire… L’érotisme tout entier tourne autour de ces fragiles barrières qui masquent par intermittence le corps bien-aimé… comme s’il était possible de suspendre le cours du temps en repoussant le moment tant attendu de voir. Elles concentrent en elles tous les espoirs d’accomplissement. C’est la boîte de Pandore qu’il ne faut pas ouvrir. C’est la malle aux trésors des histoires de pirate. C’est le dragon qui veille sur une montagne d’or… Ce sont ces tabous absurdes que nous  transmettons aux enfants, en même temps que le désir fou de ne jamais mourir.
Agnès Giard
Pourquoi nous cachons-nous pour jouir ? / novembre 2012
in les 400 culs
Pourquoi nous cachons-nous pour jouir ? / Agnès Giard dans Désir leproceswelleskafaka

La vulve qui a sauvé le monde / Agnès Giard

Tout le monde connaît le mythe de Déméter, déesse des moissons : sa fille bien-aimée, Perséphone, lui a été arrachée par le maître du royaume des morts. Déméter pleure, cesse de se nourrir, néglige les récoltes qui périssent. L’univers plonge avec elle dans l’enfer glacé de la douleur… Pour consoler la déesse, une femme nommée Baubo (servante ou déesse mère, on ne sait pas exactement) exhibe alors sa vulve et lui explique par ce geste que l’énergie de la vie se trouve là… A cette vue, Déméter rit et retrouve le goût de vivre.
La vulve est-elle un antidépresseur ? Elle qui ressuscite les déesses. Elle qui rappelle aux femmes en deuil que la mort d’un enfant n’empêchera jamais les suivants de naître. Aucun hiver n’est définitif. Célébrant devant Déméter les vertus du plaisir, Baubo montre que la vulve n’est pas seulement l’origine du monde, mais la source de jeunesse éternelle, qui permet çà chaque femme de recommencer sa vie à zéro. La fontaine de jouvence.
Il existe de nombreux mythes similaires ou associés à celui de Baubo. Celui de Baubo-Phryne, par exemple, dont le culte est célébré en Egypte sous la forme d’une déesse crapaud qui préside aux accouchements. Elle est souvent représentée avec les cuisses écartées. Au Japon, la déesse Ame no Uzume exhiba son sexe pour ébranler le monde d’un rire cosmique et ainsi le sauver. Au détour des frontons d’églises irlandaises, on trouve aussi des femmes rieuses appelées Sheela Na Gig, qui tiennent les bords de leur vulve à deux mains et l’ouvrent comme s’il s’agissait d’une grotte… Elles ont le pouvoir, dit-on, de faire fuir les démons.
Agnès Giard
la Vulve qui a sauvé le monde / 2012
Publié dans Causette n°26, dossier « la Vulve sort du bois »
Illustré par les œuvres textiles de Claudie Guyennon-Duchêne
Blog d’Agnès Giard : les 400 culs

« (…) Entre les poils frisés comme la chair est belle sous cette broderie bien partagée par la hache amoureuse, amoureusement la peau apparaît pure, écumeuse, lactée. Et les plis joints d’abord des grandes lèvres baîllent. Charmantes lèvres, votre bouche est pareille à celle d’un visage qui se penche sur un dormeur, non pas transverse et parallèle à toutes les bouches du monde, mais fine et longue, et cruciale aux lèvres parleuses qui la tentent dans leur silence, prête à un long baiser ponctuel, lèvres adorables qui avez su donner aux baisers un sens nouveau et terrible, un sens à jamais perverti.(…) »
Louis Aragon / le Con d’Irène
La vulve qui a sauvé le monde / Agnès Giard dans Eros vulveclaudieguyennonduchen
Complément du Silence qui parle :
« (…) Son sexe ressemblait à une fleur de serre géante, plus grand que tous ceux qu’avait vus le Baron, avec une toison abondante et bouclée, d’un noir brillant. Elle passait du rouge sur ces lèvres avec autant de soin qu’elle l’aurait fait sur sa bouche, si bien qu’elles finirent par ressembler à des camélias rouge sang, que l’on aurait forcés à s’ouvrir, pour laisser apparaître le bouton intérieur encore fermé tel le cœur plus pâle, à la peau plus fine, de la fleur. »
Anaïs Nin / Venus Erotica

Appel à manifester le 8 mars 2012 / Journée internationale pour les droits des femmes

8 mars pour TOUTES !
Le 8 mars sera une journée de lutte et de solidarité pour les droits des femmes, de toutes les femmes. Dans cette période de crise aigüe, les attaques touchent particulièrement les femmes dans le monde entier. Nous sommes solidaires des femmes en lutte en Grèce, en Espagne, au Portugal comme en Egypte, en Tunisie et dans tous les pays.
En France nous sommes aux côtés des salariées de Lejaby et de toutes celles qui se battent pour leur emploi et leurs conditions de travail, de celles qui se battent contre la précarité et contre le démantèlement des services publics.

Dans un climat de renforcement de l’ordre moral nous défendons un féminisme nonexcluant, nous voulons donner la parole à toutes les femmes dans toute leur diversité.
Nous sommes ainsi solidaires des femmes sans-papiers en lutte pour obtenir leur régularisation, des gouines pour l’égalité des droits, des trans contre la discrimination, des assistantes maternelles et des mères musulmanes empêchées de travailler ou d’accompagner les enfants, des putes en lutte contre la pénalisation des clients.

Nous exigeons :
l’égalité salariale avec rattrapage immédiat
l’abrogation de la loi HPST et la défense du service public sur la santé des femmes (maternités, IVG…)
de véritables services publics de la petite enfance au quatrième âge afin que les femmes ne soient plus obligées d’en assurer la prise en charge
l’évolution de la loi du 9 juillet 2010 sur les violences vers une véritable loi cadre contre les violences faites aux femmes élaborée en concertation avec toutes les organisations concernées
la régularisation des sans-papières et un véritable accès aux droits pour toutes les femmes quelles que soient leur situation et leur origine
un ministère des droits des femmes avec des moyens conséquents
le droit d’asile pour les femmes cibles de persécutions et de violences sexistes, lesbophobes et transphobes
l’abrogation du délit de racolage public et la lutte contre les politiques actuelles et celles qui nous sont proposées qui ne visent qu’à pénaliser davantage les prostituéEs avec les mêmes conséquences que la LSI de 2003, leur mise en danger, leur stigmatisation au détriment d’une lutte effective contre les réseaux de proxénètes et leurs profits
la fin des discriminations racistes et xénophobes héritées de l’idéologie coloniale qui touchent en premier lieu les femmes
l’arrêt de l’instrumentalisation de la laïcité à des fins racistes et sexistes
la démission des élus auteurs de violences sexistes
le fin de toutes les mesures médicojuridiques imposées aux trans et des discriminations liées à l’identité de genre
l’égalité des droits pour les couples de même sexe (mariage, adoption…)
la construction et l’accessibilité au logement pour les femmes, en particulier les femmes à faible revenus et les femmes victimes de violences conjugales
une approche débarrassée des stéréotypes sexistes et hétéronormés de l’éducation à la sexualité, des droits sociaux et de la santé et ce dès la crèche.

Venez tout-e-s manifester avec nous, RDV à 18h30, place de la Nation, dans la contre-allée entre le Faubourg Saint Antoine et le bd Voltaire

Co-signataires : Acceptess, Act Up-Paris, ANA (Avec Nos AinéEs), Aides, Arap Rubis, Autres Regards, Cabiria, Collectif Droits & Prostitution, Collectif Tirésias, Etudions Gayment, Fédération Syndicale Etudiante (FSE), Fédération Total Respect – Tjenbé Rèd (Fédération de lutte contre les racismes, les homophobies et le sida), Frisse, Grisélidis, Les Amis du Bus des Femmes, Mouvement Français Planning Familial (Confédération Nationale), NPA, STRASS (Syndicat du TRavail Sexuel), STS (Strasbourg Transgenre), TumulTueuses.
Appel à manifester le 8 mars 2012 / Journée internationale pour les droits des femmes dans Action Nude-photo-revolutionnary-calendar
A voir ou à lire également :
http://arebelsdiary.blogspot.com/
l’Erotisme, c’est du sexisme ? 1 / 2 / 3 sur les 400 culs, le blog d’Agnès Giard

fichier pdf NudeRevolutionary_Calendar_2012-13
alia-magda-ehmahdyblog dans Action




boumboumjames |
femmeavenirhomme |
Toute une vie... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Warhol l'avait dit...un qua...
| juliette66
| les bonnes "occaz" de Murielle