• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 7 avril 2012

Archive journalière du 7 avr 2012

Récits d’expériences / Nathalie Brevet et Hughes Rochette / Chimères n°76 : Ecosophie

C’est suite à de nombreuses discussions autour de la mobilité et de la voiture que notre premier projet - Le Projet AUD-802 (1) – s’est mis en place. Au début des années 2000, la mobilité apparaît dans les sphères artistiques et constitue parallèlement un thème de prédilection dans la recherche urbaine, deux champs qui marquent nos parcours respectifs et autour desquels s’est structurée notre collaboration. Partant du principe que la voiture n’avait pas toujours existé – et qu’un jour elle disparaîtra pour laisser place à d’autres modes de déplacement – nous avons adopté les anticipations que la science-fiction nous proposait pour l’an 2000. Nous voulions bousculer le regard porté sur l’automobile en la mettant face à cette ouverture des possibles. Cette interrogation prit la forme d’une voiture rouge gonflable fabriquée à l’échelle 1/1. Elle a été réalisée d’après la voiture d’un collectionneur installé en Belgique (2). La plaque d’immatriculation AUD-802 est devenue le titre du projet, et cet objet, l’élément emblématique.
Le Projet AUD-802 s’est étalé sur une période de quatre ans et jette les bases d’une approche artistique qui puise dans la ville des sujets de réflexion et des outils de travail. Plusieurs musées, situés en France ou à l’étranger, ont accueilli ce projet. Chacune des expositions s’accompagnait d’un séjour sur place durant lequel nous appréhendions, sous différents angles, la question de la mobilité.
Ce projet fut lancé à la Maison de la Villette en 2002. La raison était simple : le lancement du projet nécessitait un lieu « futuriste » sans place dédiée à la voiture. Le parc conçu par Bernard Tschumi et la présence de la Bicyclette Ensevelie de Claes Oldenburg offraient un contexte idéal. Les vidéos et les photos réalisées dans le Parc exposaient une première confrontation entre la voiture gonflable, présentée comme un « objet archéologique du futur », et l’environnement dans lequel elle prenait place. Elle apparaissait, tour à tour, aux yeux du visiteur comme un jouet, un leurre ou un monument. Les vidéos ont été exposées à la Maison de la Villette où l’objet gonflable était suspendu dans l’espace d’exposition (3). L’une d’elles montrait le rangement de cette voiture dans son sac, image d’une invitation au voyage : la voiture n’était plus un objet de déplacement mais, dans ce projet, était devenue un objet à déplacer.
Nathalie Brevet & Hughes Rochette
Récits d’expérience / 2012
Extrait du texte publié dans Chimères n°76 : Ecosophie
Voir le site de Nathalie Brevet et Hughes Rochette
http://www.dailymotion.com/video/xe3b1h
1 Ce projet a été réalisé en collaboration avec Joël Audebert.
2 Eric Fabre a soutenu et encouragé ce projet en apportant une aide financière à sa réalisation. Il s’est retiré en Belgique après avoir animé la Galerie de Paris jusque dans les années 90.
3 Cette première exposition a donné lieu à la réalisation d’un site internet. Ce dernier a été conçu comme le point d’ancrage de ce projet itinérant. Une page spécifique a été réalisée à chacune des étapes. Ce site était un lieu de stockage d’information : on pouvait y trouver l’ensemble des éléments ayant nourri le projet (publicités, articles scientifiques, extraits de romans).
Récits d'expériences / Nathalie Brevet et Hughes Rochette / Chimères n°76 : Ecosophie dans Chimères AUD18-NB_HR




boumboumjames |
femmeavenirhomme |
Toute une vie... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Warhol l'avait dit...un qua...
| juliette66
| les bonnes "occaz" de Murielle